Propositions



Un projet inutile, nuisible et ruineux.


Le projet de rocade Tarbes-Est est inutile et nuisible.


Il est inutile car les rocades Nord-Ouest et Ouest apparaissent très suffisantes au regard des réalités économiques et démographiques actuelles et projetées du bassin Tarbais.


Il est nuisible car la zone retenue pour l’implantation de la rocade-Est reprend un projet vieux de 40 ans. Or, à l’époque, la zone concernée était vierge de toute habitation. Aujourd’hui, des centaines de maisons y sont construites !  Implanter une 4 voies sur cette zone conduirait à transformer la vie de centaines de familles en un véritable enfer.

 

Une alternative est possible. 

 

S’il était mis en œuvre, le projet de rocade Est ne ferait que déplacer des nuisances en les enlevant d’une zone pour les implanter vers une autre. C’est absurde !


Un axe de réflexion efficient consiste à étudier l’optimisation des voies existantes.

Notre proposition :


Dans l’attente de la mise en œuvre du contournement routier Tarbes-Nord Ouest qui doit être effective en 2013, puis du tronçon Nord et compte tenu de la forte gêne occasionnée par le trafic routier de véhicules poids lourds aux habitants des avenues Jean-Jaurès à Aureilhan et François-Mitterrand à Séméac, il pourrait être envisagé, sous forme de tests effectués durant 3 mois, l’opération présentée ci-dessous en quatre points :

 

1- S’agissant des flux de véhicules poids lourds en provenance d’Agen et d’Auch, dans le sens Rabastens-de-Bigorre vers Vic-en-Bigorre : interdire la circulation de ces véhicules sur la RN 21 en orientant les flux sur la D 934 à partir de Rabastens et sur la D 935 à partir de Vic. Il a été récemment constaté qu’à la suite de travaux à la Patte d’Oie, secteur du « Bout du Pont » à Séméac, de nombreux véhicules de ce type ont d’eux-mêmes choisi de contourner Tarbes par le cimetière Nord.

 

2- Dans le sens Tarbes vers Rabastens-de-Bigorre : placer des panneaux au niveau du pont Saint-Frai, détournant la circulation des véhicules poids lourds sur la D 935, afin qu’ils ne traversent plus les communes d’Aureilhan et de Séméac.

 

3- S’agissant de la circulation des véhicules poids lourds dans le sens Séméac vers Aureilhan, inciter les conducteurs à quitter l’A 64 par la sortie Tarbes-Ouest (par exemple par l’indication ‘‘itinéraire poids lourds’’) plutôt que par la sortie Tarbes-Est.

 

4- S’agissant de la circulation des véhicules poids lourds dans le sens Toulouse vers Tarbes se faisant actuellement par la D 817, inciter les conducteurs à prendre l’A 64 à partir de Barbazan-Débat et à utiliser la sortie Tarbes-Ouest (par exemple par l’indication ‘‘itinéraire poids lourds’’).

 

Ces tests ne s’appliqueraient pas aux dessertes locales.

 

Durant la durée des tests proposés, des compteurs pourraient être installés sur les deux avenues précitées afin d’évaluer la diminution effective du trafic.